Martinisme
L'Ordre dans le monde
Documents et Etudes

Louis-Claude de Saint-Martin n’a pas créé ni école ni ordre initiatique. Il a continué d’instruire et à initier individuellement ceux qui étaient prêts à faire les efforts nécessaires pour suivre la voie mystique.

Robert Amadou a publié dans son livre : Louis-Claude de Saint-Martin et le Martinisme, Éditions du Griffon d’or, page 45, deux filiations différentes provenant de Louis-Claude de Saint-Martin et aboutissant une à Augustin Chaboseau et l’autre à Papus.

Papus et Chaboseau s'étant rencontrés et reconnus comme étant martinistes tous les deux, échangèrent leurs initiations, ce qui fait supposer que pendant presque cent ans, lesdites initiations avaient changées.

Papus décida de fonder, avec Augustin Chaboseau, un ordre initiatique qui puisse veiller à l'unité et à la régularité de la transmission initiatique martiniste. Dès 1887 apparaissent des documents citant l'Ordre Martiniste et en 1891 a lieu la première réunion de son Suprême Conseil dont Papus fut le premier Président et le Grand Maître de l’Ordre Martiniste jusqu’à sa mort.

Souvenons-nous qu'avant Papus il n'existait pas d'Ordre Martiniste. Louis-Claude de Saint-Martin n'avait pas fondé d'Ordre. Il y eut des loges — comme par exemple en Russie —qui se réclamaient de Louis-Claude de Saint-Martin, mais elles étaient indépendantes et ne faisaient pas partie d'un ordre proprement dit. Depuis la désincarnation du Docteur Gérard Encausse, plusieurs Ordres martinistes sont nés, toujours avec un deuxième adjectif : traditionnel, synarchique, rectifié, initiatique, libre, ... et maintenant le tout dernier, l’Ordre Martiniste Intérieur. D'autres verront certainement le jour encore.

Tous ces Ordres, dont la majorité et surtout les derniers, sont présidés par des martinistes issus directement ou indirectement de l’Ordre Martiniste. Ils ont tous reçu l’initiation martiniste provenant de Louis-Claude de Saint-Martin et de Papus. Ils peuvent tous prétendre à une filiation martiniste authentique. Ce à quoi ils ne peuvent pas prétendre c’est à la succession régulière de l’Ordre Martiniste. Il n’y en a qu’une et elle est celle qui commence avec Papus et va jusqu’à l’actuel Grand Maître de l’Ordre Martiniste, Emilio LORENZO.

Papus, ayant connu et suivi Maître Philippe, se rapprocha de la voie intérieure comme Louis-Claude de Saint-Martin l’avait fait en son temps, au point de demander à Maître Philippe s’il ne devait pas dissoudre l’Ordre Martiniste. Il eut comme réponse que l’Ordre Martiniste était utile et qu’il devait le conserver.

C’est aussi notre avis et c’est pour cela que nous travaillons en son sein pour rendre plus clair et intelligible le message de notre Ordre, celui qu’il véhicule et qui aboutit à la voie cardiaque chère à Papus.

Emilio LORENZO « Sitaël »

Souverain Grand Maître de l’Ordre Martiniste



JOURNEES PAPUS 2017

100+1 ème année que Papus (Dr Gérard Encausse) se "désincarna", comme aimait l'évoquer son fils, Philippe Encausse.

Comme à l'accoutumée, rendez vous est donné à tous les fidèles de "Papus" et de "Jean" pour un hommage collectif autour de leur tombe.

Dimanche 22 octobre - 10 heures

Cimetière du Père Lachaise - Porte Gambetta

tombe_papus.jpg


Fermer

Nous contacter

fbmeetus.jpg

 
 
Recherche
 
 

© 2015 - 2016  Ordre Martiniste