1. Faut il être croyant, et spécialement chrétien, pour entrer dans l’Ordre Martiniste ?

Tous les hommes sont naturellement “croyants”, dans le sens où ils ont des représentations de leur foi et qu’ils y croient. Ces représentations évoluent dans le courant de la vie. Parfois vers un changement complet, parfois vers plus de souplesse, ou au contraire, plus d’intransigeance. Les croyances participent à l’identification des personnes sur le plan psychologique, et ce n’est pas le rôle d’un Ordre initiatique de s’occuper de la façon dont les personnes se construisent et évoluent sur ce plan-là.

Pour la question spécifique des “chrétiens”, certains voient dans le martinisme un “approfondissement” de leur foi ; d’autres, qui avaient perdu leur foi, la retrouvent et l’assument davantage.

L’Ordre Martiniste n’a pas de lien objectif avec une église chrétienne. De la même manière, il est souvent fait mention d’église gnostique comme église du martinisme. C’est, encore une fois, une confusion entretenue par méconnaissance. L’histoire de l’église gnostique et de l’Ordre Martiniste a des points de jonction, des intérêts parfois transitoirement communs mais ils ont toujours, même au temps des traité d’amitié, conservaient et revendiquaient leur indépendance et autonomie.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.