2. Est-il possible d’être membre de l’Ordre Martiniste en restant isolé ?

Durant quelque temps, oui mais, dans tous les cas et à terme, il sera demandé de participer à la vie d’un Groupe.

Il faut d’abord faire la demande d’adhésion et qu’elle soit acceptée et validée.

Dans le processus de demande, il est possible de savoir s’il y a des Groupes dans la région géographique dans laquelle réside le candidat. S’il n’y a pas de Groupe proche de son domicile, on peut soit repousser sa demande, soit rester membre isolé en contact avec un Groupe de temps à autre en attendant qu’un Groupe proche de son domicile voit le jour.

Depuis de nombreuses années, l’Ordre Martiniste a mis en place un système de cahiers qui permettent à la fois d’étudier, tout en bénéficiant par correspondance d’un suivi de la part d’un membre plus expérimenté. Aucun enseignement valable pouvant être considéré comme autre chose que de la lecture s’il n’y a pas cet accompagnement personnalisé. Cet enseignement a été mis en place précisément pour que des membres isolés puissent “travailler” malgré leur isolement.

L’Ordre Martiniste organise aussi des moments de regroupements au niveau national, qui permettent des rencontres entre membres de régions différentes, occasions de partage d’expériences liées à la vie Martiniste, qui leur permettent de sortir de son isolement, si tel est le cas.

Enfin, grâce à la technologie actuelle et tant que la liberté d’utilisation demeure, il est possible de communiquer, via Internet avec des membres de l’Ordre Martiniste depuis n’importe quel point du globe terrestre. Ces échanges ne remplacent nullement la présence physique, et ce qui lui est associée ; les initiations, par exemple, ou les Réunions rituelles.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.